Mon père, ainsi qu'une poignée d' hommes parvinrent à tromper la vigilance de l'ennemi, ils réussirent à s'évader peu de temps après leurs captures.

Ils marchèrent jusque chez eux, en ce cachant le jour dans les granges et dans les maisons abandonnées par leurs occupants.

Mon père lui, est revenu dans sa famille, après avoir parcouru a pied, la distance qui sépare la Bretagne de sa ville natale, le Havre...

 

RETOUR           SUITE